JOSIAN RIBES

, par udfo34

INTERVIEW PAR ANGELIQUE PEREZ

Votre parcours professionnel :

Assurance Mutuelle des Motards depuis 20 ans (entré à l’âge de 22 ans pour un CDD de 3 mois).

L’année de votre syndicalisation à FO : 1996

Votre parcours syndical :

Je n’ai jamais été syndiqué ailleurs. J’ai adhéré à FO après 1 an de boite (dès que j’ai été titulaire) lors de l’implantation du syndicat FO à la Mutuelle des Motards. J’ai obtenu mon premier mandat au CE (trésorier) en 1998 et 1999. Depuis 1999 je représente FO dans toutes les négociations qui ont eu lieu à la Mutuelle des Motards. En 2000 je suis devenu DP, poste que j’occupe depuis 15 ans. Je suis secrétaire du CE depuis 2007. Conseiller du salarié depuis 2009 et membre du CHSCT depuis 2012. A la Mutuelle des Motards, FO est devenu largement majoritaire avec 12% du personnel syndiqué chez nous. Je suis membre du bureau du syndicat FO des Assurances de l’Hérault, Fédération des Employés et Cadres.

Pourquoi vous vous êtes syndiqué à FO :

J’étais ami avec le collègue qui a fondé la section FO de la Mutuelle des Motards. Nous ne souhaitions plus être représentés uniquement par la CGT ou le syndicat autonome maison. Nous souhaitions présenter des revendications plus pertinentes lors des négociations salariales… En deux décennies, je ne peux pas citer un exemple de désaccord majeur que je pourrais avoir eu avec l’Union Départementale FO 34 ou avec les positions de la Confédération. Je suis toujours très fier d’être à FO et je partage aisément les idées portées par notre syndicat. Je me retrouve particulièrement dans la défense de notre indépendance totale vis-à-vis du « politique ».

Ce que vous attendez ou voulez apporter à l’udfo34 :

Un regard neuf puisque c’est mon premier mandat d’élu à la CA de l’UD. Je souhaite porter à l’assemblée ce que je connais le mieux : les problématiques rencontrées par les salariés du privé qui travaillent dans une grosse PME du tertiaire dont le siège est à Montpellier.

Ce que vous souhaitez accomplir en tant que membre de la CA :

Mon objectif premier serait d’améliorer la collaboration, la communication et l’entraide entre tous les syndicats et les fédérations présentes dans notre UD. Mon rêve utopique serait d’obtenir les moyens d’aider concrètement les militants à développer la syndicalisation FO dans les petites entreprises ou les PME dans lesquelles nous ne sommes pas encore présents.

Mot de la fin :

Depuis des années les Droits des salariés sont attaqués de toute part. Le Medef trouve un écho de plus en plus important à ses thèses auprès du gouvernement. Il est plus que jamais urgent que les salariés se mobilisent et s’organisent pour lutter et se défendre ensemble.