Editorial du Secrétaire Général, Gilbert FOUILHE

, par udfo34

Le 15 janvier nous aurons le privilège d’accueillir notre camarade et secrétaire général de la Confédération Force Ouvrière, Yves Veyrier. Un meeting sera organisé à la salle Fernand Pelloutier.

Pour l’instant compte tenu des normes imposées par la zone rouge liée au COVID 19, la capacité de la salle est limitée à 100 personnes. Souhaitons que d’ici là les normes puissent être assouplies et que l’épisode COVID soit derrière nous.

Ce sera pour nous quoi qu’il en soit l’occasion de lancer la campagne des élections TPE qui sera dans sa dernière ligne droite car le vote se déroulera de façon électronique du 25 janvier au 7 février.

Ces élections sont importantes car elles sont prises en compte dans le décompte de la représentativité.

Le rôle des CPRI dans la défense des salariés est mineur, ce qui n’est pas le cas de la représentativité.

Par contre ces élections sont difficiles à appréhender car il y a une multitude de syndicats qui peuvent déposer des listes. La représentation syndicale en est d’autant diluée.

Aux dernières élections nous avions obtenu 17,04 %, nous nous situions au niveau départemental derrière la CGT mais devant la CFDT et les autres syndicats. Ci-dessous voici la liste des syndicats qui sont habilités nationalement à déposer des listes.

Les organisations syndicales, dont la vocation statutaire revêt un caractère national et interprofessionnel, autorisées à se présenter dans la région des Hauts-de-France sont : - la Confédération autonome du travail (CAT) ; - la Confédération française démocratique du travail (CFDT) ; - la Confédération française des travailleurs chrétiens (CFTC) ; MINISTÈRE DU TRAVAIL 2 - la Confédération française de l’encadrement CGC (CFE-CGC) ; - la Confédération générale du travail (CGT) ; - la Confédération générale du travail Force ouvrière (CGT-FO) ; - la Confédération nationale des travailleurs – Solidarité ouvrière (CNT-SO) ; - le Syndicat des Artistes-Interprètes et Enseignants de la Musique, de la Danse, des Arts Dramatiques et de tous les salariés sans exclusive (les cadres y compris) (SAMUP) ; - Sindicatu di i travagliadori corsi (STC) ; - l’Union nationale des syndicats autonomes (UNSA) ; - l’Union des syndicats anti-précarité (Syndicats Anti-Précarité) ; - l’Union syndicale SOLIDAIRES (SOLIDAIRES) ; Les organisations syndicales, dont la vocation statutaire revêt un caractère national et professionnel, autorisées à se présenter dans la région des Hauts-de-France sont : - la Confédération nationale des éducateurs sportifs, salariés du sport et de l’animation (CNES) - la Confédération des syndicats d’assistants familiaux et d’assistants maternels (CSAFAM) ; - la Fédération nationale des syndicats professionnels de l’enseignement libre catholique (SPELC) ; - le Syndicat intermédia des Travailleurs de l’Information et de la Communication (SITIC) ; - le Syndicat national indépendant des gardiens d’immeubles et concierges (SNIGIC) ; - le Syndicat national des professionnels de la santé au travail (SNPST) ; - le Syndicat national des techniciens et travailleurs de la production cinématographique et de télévision (SNTPCT) ; - le Syndicat professionnel des assistants maternels et assistants familiaux (SPAMAF) ;

Nos candidats seront pour la Région Occitanie :

1. Karine RIUS Comptable

2. Florent PESTRE Plaquiste - Bâtiment

3. Karine ROBERT Assistante Maternelle

4. Franck PICAUD Juriste

5. Christelle RINGOT Coiffeuse

6. Cyrille LIEGEOIS Secrétaire Administratif

7. Amélie CHANUT Serveuse - Restauration

8. Dominique MOTA Maçon – Bâtiment

9. Carine MANONVILLER Vendeuse - Ameublement

10. Olivier LABADIE Secrétaire Administratif

Le nombre de votants à ces élections est faible. Aux dernières élections nous étions à 7% de votants, c’est dire l’importance de trouver des votants.

Aussi je lance un appel à tous les syndiqués FO afin qu’il y ait une recherche de votants potentiels. De nos actions dépendra la réussite de ces élections et donc de notre représentativité territoriale.

En fin de semaine dernière nous avons eu les résultats des élections dans les différents conseils d’administration de la MSA, Mutualité Sociale Agricole, nos avons eu 1 poste sur l’Hérault.

Ce sera Joseph Circhirillo qui a été élu pour l’Hérault. C’est une bonne chose de conserver le poste malgré le changement de mode de scrutin.

Dans notre Département Force Ouvrière va bien, il appartient à tous d’en développer l’assise en participant aux élections TPE par une action militante. La première des actions est de rechercher des votants pour notre organisation.

Du 25 janvier au 7 février 2021 VOTEZ FO

Un éditorial n’est jamais terminé

L’actualité sociale continue à vivre SCHNEIDER ELECTRIC devrait annoncer demain la fermeture du site de Lattes et de la suppression de 100 emplois.

Cette mauvaise nouvelle fait suite à l’annonce d’AUCHAN la semaine dernière qui va se traduire au niveau de l’Hérault par la suppression de 26 emplois. Là encore les perspectives ne sont guère encourageantes, la mise en place de caisses automatiques devrait conduire vers plus de suppression d’emplois.

L’annonce d’OPA, offre publique d’achat, de VEOLIA sur SUEZ va dans le même sens.

Profitant de la crise sanitaire, le capitalisme avance des pions pour accroître ses profits.

Nous serons aux côtés des salariés de ces entreprises pour défendre l’emploi et les conditions de travail. Plus que jamais il est urgent de conditionner les aides aux entreprises à l’interdiction de licencier.

Plus que jamais il est urgent de rétablir les CHSCT dans les entreprises de plus de 50 salariés et de redonner à ces derniers toutes les prérogatives dont ils disposaient avant les ordonnances travail et la Loi travail.

Plus que jamais il est urgent de mettre un terme à la perte des emplois industriels. À nous de lutter dans chaque entreprise pour éviter les drames des fermetures d’entreprises.

Nous sommes toutes et tous avec les camarades qui sont dans le combat.

Avec eux et dans l’unité nous gagnerons.

Unis, nous seront plus forts.