MOBILISATION DU 05 DÉCEMBRE

, par udfo34

Nous sommes nombreux ce 05 décembre pour dire non à la réforme des retraites.

Pour dire non à l’injustice qui consiste à supprimer le salaire différé pour le donner à des actionnaires toujours plus avides.

Nous sommes nombreux pour dire que nous ne nous battons pas que pour les régimes spéciaux mais pour l’ensemble des salariés.

Nous sommes nombreux pour dénoncer le mensonge.

Le mensonge de ceux qui affirment que seuls quelques privilégiés vont y perdre.

Chacun d’entre nous va perdre si ce nouveau régime se met en place.

Le mensonge de ceux qui affirment que l’âge de départ ne changera pas alors que l’âge pivot est fixé à 64 ans.

Nous dénonçons l’aveuglement de ceux qui refusent de voir la réalité, 50% des retraités ne sont plus en activité lorsqu’ils arrivent à la retraite.

Les plus de 60 ans ne sont plus que 30% à travailler et ce aujourd’hui.

Le mensonge de ceux qui parlent de déficit des caisses de retraite alors qu’elles sont en équilibre si l’on remet comme il se doit le Fonds de Solidarité Vieillesse dans le budget de l’Etat.

Le mensonge de ceux qui osent parler d’égalité alors qu’ils proposent un système inégalitaire et qui généralise la pauvreté.

Une généralisation de la pauvreté en prenant pour chacun de nous 42 annuités au lieu de 25 annuités comme référence.

Une généralisation de la pauvreté et augmentant les décotes et en faisant en sorte qu’elles deviennent inévitables.

Nous sommes nombreux à refuser l’austérité, à refuser l’alignement par le bas, à refuser d’augmenter le nombre des retraités pauvres, qui est aujourd’hui de 7% et c’est déjà trop.

Nous sommes nombreux pour dénoncer la violence faite aux femmes dans ce système de retraite qui accentue l’écart entre ceux qui auront une retraite pleine et les autres.

Nous sommes nombreux et nous resterons nombreux et mobilisés les prochains jours. Nous resterons nombreux jusqu’au retrait du Projet de Loi.

Mes camarades ce n’est qu’un début.

Le Secrétaire Général, Gilbert FOUILHE